24h à Venise 🎭 : en famille et en camping-car.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 9 ans, c’est en amoureux et jeunes mariés que nous découvrions Venise.

Et je dois dire que je n’en garde pas un souvenir mémorable.

Bizarrement, cette année et avec le soleil, j’étais toute heureuse à l’idée de faire découvrir cette ville ( qui reste magique, on ne va pas se mentir 🤥 ) à mes enfants. Enfin NOS enfants pardon. 😉

Pour le spot nature et gratuit en camping-car on oublie mais nous avons tout de même trouvé une super aire avec douches, électricité et machine à laver (le pied quand tu rentres de 3 semaines de road trip et que tu as une soirée avec des amis quelques jours plus tard. 👍🏼) Elle se situe à San Guiliano.

http://www.park4night.com/lieu/35189/

Nous avions alors le choix de rejoindre Venise en bus ou en bateau. Je vous laisse imaginer le choix des garçons….

Nous pourrions penser que le bateau était plus cher mais non: le trajet en bus coûte 1,5 euros/personne. En bateau, les enfants ne payaient rien et le ticket pour un adulte valait 12 euros mais il est valable 24h et tu peux aussi aller à Murano. Adjugé vendu, ce sera le bateau.

Bon, le capitaine est désagréable au possible et pas du tout à cheval sur les horaires! On le sait, il n’y a plus qu’à faire avec.

Il est 16h30 quand nous arrivons sur l’île: c’est à dire que nous avons 2h30 pour se balader ce qui, à Venise avec un petit bonhomme de 3 ans qui marche mais à son rythme, est court. Là encore, conscients du timing à respecter, on décide de ne rien imposer et on laisse juste les enfants s’émerveiller.

Un petit conseil: bannissez les poussettes et préférez le porte-bébé si vous avez, cela vous évitera bien des galères.

Les gondoles: sujet passionnant

Plutôt que de visiter un musée, nous avons préféré nous laisser porter par les questions de notre fiston. Le thème: les gondoles! Et bien rien qu’en faisant quelques petites recherches pour le renseigner au mieux, on a appris un sacré paquet de choses. Concernant cette embarcation, tout est réglementé, et ce, depuis 1562: la gondole mesure donc 10,80 mètres et 1m38 de large. Elles sont toutes de couleur noire. Elle pèse 600 kilos et est composée de 280 pièces de bois. L’unique rame en bois quand à elle mesure 4m20.

Nous avons ensuite fait des recherches sur le métier de gondolier: et bien n’est pas gondolier qui veut. 😅 Auparavant savoir-faire transmis de père en fils, il existe aujourd’hui une école: Ente Gondola. Après avoir réussi le concours d’entrée, 150 étudiants travailleront dur pour atteindre leur rêve car seuls 5 d’entre eux seront retenus. En 2009, une femme est devenue pour la première fois gondolière.

Les tarifs pratiqués sont les mêmes partout, inutile de négocier: 80€ la demie-heure. Du coup, on oublie le tour de gondole, les enfants ne nous l’ont même pas réclamé.

Avant de regagner notre petit appart mobile et notre chienne, nous nous sommes octroyés un petit apéro: Spritz pour les parents, glace pour les enfants.

Nous regagnerons tranquillement le camping-car où l’on se fera dévorer par les moustiques. Elven a tellement aimé la ville qu’il en redemande. Du coup, nous décidons d’y passer une seconde journée pour leur faire découvrir les souffleurs de verre à Murano.

Murano: île de verre

À peine débarqué sur l’île que l’on nous dirige pour assister à un “show” sur le travail du verre. Les garçons ont été captivés du début à la fin et nous avons appris beaucoup de choses dont je n’avais plus souvenir: le changement de couleurs en fonction des températures et matériaux utilisés par exemple.

Nous avons vu naître sous nos yeux une sculpture en forme de cheval qui se cabre, splendide je dois dire.

Nous trouverons ensuite un chouette café pour se restaurer puis nous nous reposerons sur une petite place avec peu de monde où les enfants ont pu jouer auprès d’une fontaine: quelques éclats de rires qu’on aime entendre. 😍

Retour sur Venise: nous nous baladerons dans des petites ruelles non explorées la veille puis nous nous dirigerons tout au bout de la place San Marco: les garçons auront alors beaucoup de plaisir à observer le trafic marin: bateau de pompiers, bateau poubelle, bateau ambulance etc…. Ici, ils constateront par eux même les contraintes qu’imposent la vie sur une ville entourée d’eau.

La seule fausse note de ce mini city trip est l’amabilité des commerçants envers nos enfants. Nous ne sommes rentrés que dans une seule boutique et avons fait essayer une montre à notre fiston. Cela n’a pas été du goût de la vendeuse qui lui a littéralement arraché des mains. Tout comme le capitaine du bateau qui était tout juste poli et très râleur.

Après un chouette séjour en Slovénie où la population était agréable, j’ai accusé un peu le coup. Même un italien sur l’aire où nous stationnions a pris en grippe notre chienne et nous a fait quelques réflexions désagréables. 😒

Ce n’est pas grave, dans quelques jours, on regagne la France et on retrouve les copains! Youpi!

Et vous, quels sont vos astuces pour visiter Venise avec des enfants?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *