Road-trip Slovùne 🇾🇼 en camping-car.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

Voila la petite tribu partie sur les routes d’Europe pour 3 semaines. Et c’est la SlovĂ©nie que nous avons choisi pour tester notre tout nouveau vĂ©hicule.

Pourquoi la SlovĂ©nie? Ben pourquoi pas j’ai envie de dire. 😂 En rĂ©alitĂ©, nous avions d’abord optĂ© pour le Portugal: c’est beau, il fait chaud et surtout c’est easy en camping-car. (Non non, on a pas peur de galĂ©rer 😉) Sauf qu’Ă  ce moment lĂ , il faisait plus de 40 degrĂ©s et les feux Ă©taient dĂ©clarĂ©s dans le pays. Bon, le Portugal attendra. Personnellement, j’ai toujours voulu aller dĂ©couvrir la Croatie mais Erwan connaĂźt dĂ©jĂ  et il faut bien avouer que c’est une destination plutĂŽt touristique. Sujet clos: ce sera la SlovĂ©nie: nature luxuriante, paysages variĂ©s, coĂ»t de la vie plutĂŽt faible et population accueillante. Le cocktail semble parfait.

AprĂšs une traversĂ©e de la France, de l’Allemagne et d’un bout de l’Autriche (c’est fou comme t’as l’impression d’habiter au bout du monde quand tu es breton 😂), nous voila arrivĂ©s sur le sol slovĂšne.

Nous avons fait une premiĂšre halte de nuit sur le site de Kranjska Gora oĂč nous avons eu la chance de poser le camping-car juste devant le centre sportif de Planica: lieu mythique du saut et vol Ă  ski. Le lendemain matin, c’est excitĂ© comme une puce qu’Elven est venu nous chercher: “y a les monsieurs qui sautent” et effectivement, pendant une heure, on les a regardĂ© enchaĂźner leurs sauts, toujours avec la mĂȘme admiration: “non mais ils sont fous!”đŸ˜± Une trĂšs chouette dĂ©couverte pour les enfants qui on pu assister Ă  cela de trĂšs prĂšs et un sujet intĂ©ressant pour l’IEF: l’occasion de reparler des JO d’hiver, d’observer les sportifs entretenir leurs skis, de demander la matiĂšre de leur tenue de power ranger, tout ça tout ça.

.

LAC DE JASNA

Apres cette belle découverte nous reprenons la route vers le lac de Jasna.

À peine 12h que nous Ă©tions dans le pays et l’impression immĂ©diate que nous avions fait le bon choix!

My god, c’est TROP TROP beau!!!! Je veux rester lĂ  toute ma vie!!!!! 😂 Non mais en vrai, quand vous voyez ces montagnes, ce lac d’une couleur juste whaou, avouez que ça vous fait le mĂȘme effet non? Bon, pour la baignade on repassera: ça caille! Normal me direz vous, c’est un lac glaciaire, difficile d’espĂ©rer une tempĂ©rature supĂ©rieure Ă  20.

Une demie journĂ©e suffit pour en faire le tour, flĂąner aux abords du lac, faire la petite photo avec le Zlatorog (chamois) de bronze, symbole du lac…

  

LA CASCADE PERICNIK

Vers 16h, toute petite randonnĂ©e pour observer sous toutes ses coutures la cascade Pericnik: elle est facile d’accĂšs pour les enfants. Ça grimpe dur et mĂȘme si l’effort est intense pour les gambettes de nos tĂȘtes blondes, il prend vite fin devant leurs yeux Ă©merveillĂ©s. Un petit sentier permet de passer derriĂšre la cascade et d’en ressortir comment dire “rafraĂźchis” hihi.

Le parking est payant, 3 euros, mais si vous consommez au petit cafĂ© du coin alors il vous sera gracieusement offert. Ils sont malins ces SlovĂšnes. 😛

On terminera cette journée en se dirigeant tranquillement vers le renommé Lac de Bled.

LE LAC DE BLED

Sans le savoir, c’Ă©tait plutĂŽt un bon calcul de notre part d’y arriver pour le dĂ©but de soirĂ©e car la plupart des personnes avaient dĂ©jĂ  regagnĂ©es leurs pĂ©nates. Il est 18h, il fait encore beau et chaud, on descend les vĂ©los et nous voilĂ  partis pour une belle balade tout autour du lac avec une baignade dans celui ci afin d’admirer le coucher du soleil. Et lĂ , ce fĂ»t juste un moment de bonheur. L’endroit est merveilleux, l’eau est chaude et les enfants sont justes heureux, un grand sourire vissĂ© sur le visage.

LES GORGES DE VINGTAR

Nous nous trouverons un petit coin de nature pour passer la nuit, demain, on se lĂšve tĂŽt, direction les gorges de Vingtar: nous y serons pour l’ouverture afin d’Ă©viter la foule. (Si si, on aime les gens hein mais pas tous d’un coup 😉)

Les Gorges de Vingtar sont vendues comme le truc incontournable Ă  faire quand tu es de passage dans le pays. Et ben, ça n’engage que moi bien sĂ»r mais ça ne restera pas le souvenir le plus marquant de ce voyage. C’est vraiment trĂšs beau, trĂšs bien amĂ©nagĂ© etc…. mais je n’ai pas eu la petite Ă©tincelle, le petit whaou qui donne envie de revenir…ou de rester, au choix.

LE LAC DE BOHINJ

Il est 11h, on se dirige vers le Lac de Bohinj, plus sauvage que Bled. Et comme c’est souvent le cas en SlovĂ©nie, tous les parkings aux alentours sont payants et aucune possibilitĂ© de se garer ailleurs de maniĂšre gratuite. Tant pis, tout ce que l’on souhaite, c’est profiter! Alors hop, direction le bord du Lac pour se baigner et se dĂ©tendre. Nous dĂ©cidons de louer un paddle (9euros l’heure sur prĂ©sentation d’une piĂšce d’identitĂ©). Nous sommes bretons, on fait du bateau, du kayak mais nous n’avions jamais tentĂ© le paddle et cela me dĂ©mangeait depuis un moment. Et bien c’est unanime, nous avons adorĂ©. D’ailleurs Elven n’a jamais voulu nous rendre la planche ensuite. 😂

Juste aux abords du Lac, il y a le camping, un joyeux bordel. Au point que nos fistons ont profitĂ© des jeux et des douches de celui ci avant de reprendre tranquillement la route. ✌

C’est peut ĂȘtre l’unique fois oĂč nous avons roulĂ© plus d’une heure pour se rendre dans un petit camping avec l’idĂ©e d’aller crapahuter le lendemain dans les Alpes Juliennes.

VELIKA PLANINA

Le lendemain matin, c’est une chance que nous nous trompions de chemin. Nous nous trouvons face Ă  un petit refuge de montagne mais aucune tĂ©lĂ©cabine Ă  l’horizon. Au lieu de ça, nous dĂ©couvrons une source d’eau potable: celle de KamniĆĄka Bistrica qui a pour origine le fleuve du mĂȘme nom. Une fois de plus, c’est juste splendide!

Nous allons toquer Ă  la porte du refuge et par chance, le gĂ©rant est français. En plus de gentiment nous renseigner, il nous suggĂšre de passer la nuit sur le parking. L’endroit est magique, on ne se voyait pas refuser une telle proposition.

Bon c’est pas le tout mais il est dĂ©jĂ  11h, n’oublions pas qu’une randonnĂ©e nous attend.

Pour accĂ©der au haut plateau, il nous faudra prendre une tĂ©lĂ©cabine (⚠ l’ascension ainsi que la descente sont impressionnantes, moi qui ai le vertige, je n’Ă©tais pas fiĂšre) et un tĂ©lĂ©siĂšge. Il vous en coĂ»tera 40 euros pour le pass famille.

Nous voilĂ  arrivĂ©s en haut de Velika Planina et dĂ©jĂ  rĂ©sonne le son mĂ©lodieux des cloches des vaches qui se promĂšnent en libertĂ©. C’est magique!

Velika Planina, alpage bucolique l’Ă©tĂ© et petite station de ski l’hiver, se visite donc en toute saison.

Nous passons devant une petite auberge et nos deux ventres sur pattes (c’est affectueux je vous rassure) nous rappellent qu’ils n’attendrons pas beaucoup plus longtemps. Qu’Ă  cela tienne, allons manger! Pour quelques euros seulement, nous repartirons repus, il faut avouer que le rĂ©gime SlovĂšne tient au corps: saucisse, chou, haricots, dessert sucrĂ©/salĂ©, nous avons tout apprĂ©ciĂ©.

Et nous flĂąnerons ici le reste de la journĂ©e. On ne dirait pas comme ça, mais ĂȘtre entourĂ© d’une centaine de vaches en libertĂ©, ça occupe: nous les avons observĂ©es puis photographiĂ©es sous toutes les coutures. Quelques unes mĂȘme se sont laissĂ©es caresser pour le plus grand bonheur des fistons.

Et puis, n’oublions pas que nous pratiquons l’Ă©cole Ă  la maison, alors la vache est un sujet passionnant: dĂ©tails physique, dĂ©couverte du mot ruminant etc etc….

Nous avons aussi fait la rencontre d’un berger en tenue traditionnelle et observĂ© ces jolies petites maisons typiques faites de bois.

En regagnant le camping-car puis le refuge, nous avons Ă©changĂ© avec un couple de bretons. (Vous verrez qu’au cours de nos diffĂ©rents rĂ©cits, les bretons sont partout 😂)

Les garçons sont partis jouĂ©s avec les filles du refuge et nous avons profitĂ© d’un dĂźner en tĂȘte Ă  tĂȘte puis d’une longue discussion avec FrĂ©dĂ©ric, le gĂ©rant, rochelais d’origine. Au programme: pĂ©dagogies alternatives, alimentation etc… bref, on a eu du mal Ă  dĂ©coller.

LES GORGES DE VELIKI.

Le lendemain matin, nous ne descendrons que quelques kilomĂštres plus bas, direction des gorges! La SlovĂ©nie est belle et chaque gorge que vous pourrez voir l’est tout autant.

Nous pensions les trouver facilement, finalement, nous avons emprunté un chemin trÚs chouette mais nous sommes revenus déçus.

Et comme je n’aime pas rester sur une dĂ©ception, je suis allĂ©e voir dans l’autre sens. J’ai eu du flair et en prenant un petit chemin Ă©troit et escarpĂ©, quelques escaliers bien raides et bien, on en a pris plein la vue. C’Ă©tait juste Whaou!!!!!

LJUBLJANA: CAPITALE VERTE.

Capitale et aussi plus grande ville du pays.

Pourtant pas citadins dans l’Ăąme, nous sommes arrivĂ©s sur Ljubljana avec une rĂ©elle envie d’en profiter et de la dĂ©couvrir.

Nous n’avons pas Ă©tĂ© déçus: elle mĂ©rite sa renommĂ©e de capitale verte. Nous nous Ă©tions installĂ©s dans un tout petit Ă©crin de verdure, non loin du zoo de la ville.

La piste cyclable passait juste devant le camping-car et quand je dis piste cyclable, je parle avec des Ă©toiles dans les yeux. On aime Ă©normĂ©ment se dĂ©placer Ă  vĂ©lo, d’autant plus lorsque nous sommes avec notre petit appart roulant. On fait du sport, on se dĂ©pense, on prend l’air, on ne pollue pas, on passe partout et surtout, c’est un vĂ©ritable plaisir pour les enfants. Ljubljana est une ville qui s’y prĂȘte Ă  merveille. Des pistes cyclables de ouf, oĂč l’on se sent en parfaite sĂ©curitĂ©.

Bref, aprĂšs 2-3 coups de pĂ©dales, nous voilĂ  au coeur de la ville. Il fait beau, il fait chaud, on dĂ©cide de se prendre une petite glace 🍩 dans le trĂšs rĂ©putĂ© Cacao. Je ne suis pas trĂšs chocolat en parfum mais lĂ , les glaces sont vraiment Ă  la hauteur de leur rĂ©putation. Pour 1,80 euros, on se retrouve avec un cornet surplombĂ© d’une boule qui en fait l’Ă©quivalent de 3 chez nous! đŸ˜±

Puis nous flĂąnerons dans la vieille ville, le long de la Ljubljanica. Nous dĂ©poserons entrelacĂ©s nos 4 petits cadenas sur le pont qui leurs est rĂ©servĂ©, nous irons photographier les fameux dragons de la ville, nous musarderons dans le fameux parc Tivoli puis nous rentrerons juste avant l’orage. ( Les parfaits touristes quoi! 😂) Ah et j’oubliais, nous sommes montĂ©s tout en haut du chĂąteau qui surplombe la ville… oui, nous Ă©tions motivĂ©s. 🙈 En rĂ©alitĂ©, je crois que nous ne savions pas trop ce qui nous attendait. 😂

Le lendemain matin, notre Titouan fĂȘtait ses 3 ans.

Nous avions donc décidé de manger dans une pizzeria réputée puis de visiter le musée poussiéreux du chemin de fer. (7 euros pour nous 4)

Chouette journée ponctuée de quelques épisodes pluvieux.

Nous regagnerons le camping-car en fin d’aprĂšs-midi et trouverons un petit camping Ă  la ferme pour la nuit pour se recharger en eau et en Ă©lectricitĂ©.

Je vous mettrais le point gps du camping en bas de l’article car il est vraiment chouette: au calme, le propriĂ©taire possĂšde des ruches, vend son miel, possĂšde un petite cave du tonnerre avec de multiples alcools faits maison et il peut mĂȘme vous emmener voir les ours. Cela n’Ă©tait pas envisageable pour nous, nos garçons Ă©tant trop petits.

GROTTES DE POSTOJNA

Nous les savions chĂšres (62 euros pour nous 4) mais le temps s’y prĂȘtait ☔ainsi que notre envie et celle des garçons.

C’est donc bien emmitouflĂ© (il fait Ă  peine 10 degrĂ©s sous terre) que nous sommes partis.

LĂ  encore, aucune dĂ©ception. Les 3 premiers kilomĂštres en train ont ravi nos fistons et les 3 autres Ă  pied nous ont Ă©merveillĂ©. C’est incroyable comme la nature est fabuleuse. A l’intĂ©rieur, nous avons pu observer le human fish ou proteus, petit animal aveugle et albinos qui a Ă©lu domicile dans ces grottes. Ou plutĂŽt, qui ne les a pas quittĂ©es.

HARAS DE LIPICA

Mauvais timing pour cette visite: bien qu’ouvert le dimanche, le haras reste trĂšs calme. On ne voit que trĂšs peu de chevaux au travail, les quelques chevaux dans les paddocks restent planquĂ©s dans leurs abris du fait de la chaleur et le spectacle n’a pas lieu non plus. Et quand bien mĂȘme, sur plusieurs recommandations, nous ne souhaitions pas y assister.

Nous avons donc payĂ© 34 euros (une fois encore, gratuit pour les enfants de moins 6 ans.) pour y passer la matinĂ©e. Il y a un petit musĂ©e sur l’histoire du Lipizzan qui est cependant trĂšs bien fait avec beaucoup de petites activitĂ©s ludiques et pĂ©dagogiques.

Si vous ne souhaitez pas faire la visite avec un guide ou en groupe, il existe une application “lipica” qui est trĂšs bien faite et vous permet de dĂ©ambuler dans le haras avec toutes les explications nĂ©cessaires.

J’ai honte, mais moi, la passionnĂ©e de chevaux et d’Ă©quitation, je n’ai appris qu’en SlovĂ©nie 🇾🇼 l’origine de ce magnifique cheval.

GROTTES DE Ć KOCJAN

Celles-ci Ă©tant classĂ©es au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous souhaitions vraiment les voir.

Surtout qu’avant de rentrer, on peut emprunter un chemin qui nous permet de dominer les gorges dolina qui sont lĂ  encore Ă  couper le souffle.

Lorsque nous pĂ©nĂ©trons dans les grottes, nous nous sommes dit qu’il n’y avait rien de diffĂ©rent que ce que nous avions vu dans celles de Postojna. En rĂ©alitĂ©, elles sont vraiment Ă  part.

C’est juste grandiose, digne d’une scĂšne d’Indiana Jones ou du seigneur des anneaux. Que nenni, comme elles sont classĂ©es, aucun film n’a Ă©tĂ© et ne sera tournĂ© en ces lieux.

Il me semble que c’est l’un des plus grand canyon sous terre d’Europe. Nous traversons le pont Cerkvenik qui se situe Ă  45 mĂštres au dessus du lit de la riviĂšre Reka: c’est saisissant! (Photo interdite đŸš« au sein des grottes mais voilĂ  les 2 seules que j’ai rĂ©ussi Ă  capturer. Ouais je sais, je suis une rebelle 😂)

Le canyon se termine par un puit de lumiÚre et une végétation luxuriante.

Pour remonter vers la surface, nous nous perdrons au milieu de la jungle, le décor est juste fantastique. Puis nous emprunterons un funiculaire pour le plus grand plaisir des garçons.

AprĂšs 3 soirs d’orages, nous nous dirigeons vers la cĂŽte SlovĂšne, il paraĂźt que le soleil ☀ nous attend.

PIRAN IZOLA ( tout ça tout ça)

Et il Ă©tait bien lĂ ! ( le soleil, pour ceux du fond qui n’auraient pas suivi 😉)

La cÎte est vraiment magnifique et les baignades dans la mer Adriatique sont un must. La mer est calme et chaude, nous entamions chaque journée par quelques brasses.

Puis nous nous sommes promener sur Isola et avons gagnĂ© Piran en vĂ©lo đŸšČ. LĂ  encore, de supers pistes cyclables et un rĂ©gal pour les enfants.

Nous nous sommes perdus dans de magnifiques ruelles, avons dĂ©gustĂ© de bons petits plats, retrouvĂ© nos glaces prĂ©fĂ©rĂ©es (cacao) et nous avons poussĂ© jusqu’aux salines de Piran.

Et voilĂ , nous devions remonter vers le Parc du Triglav et faire la vallĂ©e de la Soča. Malheureusement, le temps annoncĂ© n’Ă©tait vraiment pas top: pluie, orage et froid.

Et tout l’avantage du road trip en camping-car rĂ©side ici: on bouge comme on veut, quand on veut, oĂč on veut.

Il y a 9ans, nous avions dĂ©couvert Venise 🎭 en amoureux, aujourd’hui, nous dĂ©cidons de la redĂ©couvrir en famille.

On se retrouve là bas. 😉

PETIT RECAP’

Bon Ă  savoir: Lorsque vos enfants ont moins de 6ans, tout est Free!!! (Ou presque) et ça, c’Ă©tait la bonne surprise du sĂ©jour. đŸ‘đŸŒ

Nous étions en Slovénie entre fin Août et Mi Septembre, considéré comme Haute saison là bas.

đŸ”č Gorges de Vingtar: 5 euros/ adulte en espĂšces et 0,80 centimes d’euros/enfant (-6ans)

đŸ”č Parking du Lac Bohinj: 8 euros pour 3 heures.

đŸ”č 1h de paddle au lac Bohinj: 9 euros.

đŸ”čCamping Ă  Kamnik qui permet de visiter Velika Planina: 19,30 euros avec Ă©lectricitĂ©.

15 Maistrova Ulica, 1241 Kamnik. Slovenia.

đŸ”č Velika Planina: 40 euros pour le pass famille.

đŸ”č MusĂ©e du chemin de fer Ă  Ljubljana: 7 euros pour nous 4.

đŸ”čCamping Ă  la ferme Ă  proximitĂ© des grottes de Postojna: 22 euros avec Ă©lectricitĂ©, douches et accĂšs Ă  la cave. PossibilitĂ© d’acheter du miel, d’observer les ours.

1 Trntje, 6257 Trnje. Slovenia.

đŸ”čGrottes de Postojna: 27,90 euros/ adulte. 1euro/ enfant et 5 euros de parking. (Normalement 10 pour un camping-car mais ils n’ont pas vĂ©rifiĂ©)

đŸ”čSpot en pleine nature Ă  proximitĂ© du haras de Lipica et des grottes de Ć kocjan:

1 Naklo, 6215 Naklo. Slovenia.

đŸ”č Haras de Lipica: 16 euros / adulte et 1euro /enfant.

đŸ”č Grottes de Ć kocjan: 18 euros/ adulte et gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *